La famille Esculape Médias s’agrandit !

  • Esculape Médias étend ses Services à la Traduction en Anglais

La famille Esculape Médias s’agrandit !

Pour vous offrir des services toujours plus performants et personnalisés, Esculape Médias accueille au sein de son équipe un traducteur professionnel, pour traduire vos contenus en anglais.

La barrière de la langue peut être un obstacle significatif pour vos potentiels futurs patients, c’est pourquoi il nous a semblé essentiel de vous proposer la possibilité de traduire votre site Internet dans un anglais professionnel et ainsi rendre son contenu accessible aux personnes non francophones.

Pour se faire nous avons fait appel à Dominique, traducteur interprète scientifique. Originaire d’une famille écossaise, il a vécu en France et dans plusieurs pays anglophones, notamment aux Etats-Unis où il a passé le bac américain. Dominique est donc bilingue anglais / français, le rendant tout désigné pour ce poste.

Cet ancien enseignant universitaire passionné, offre d’excellentes traductions par son expertise et son expérience dans le domaine de la santé. Il a en effet traduit des mémoires de thèse de médecine, des articles de recherche scientifique et a travaillé pour l’Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé, pour l’Agence Nationale de Recherche et dans le domaine pharmaceutique pour Roche Diabetes Care France, ainsi que pour des médecins chercheurs, des chirurgiens-dentistes ou encore des cardiologues.

Ses expériences, et sa maîtrise de l’anglais et du français lui permettent d’utiliser les bons termes dans le domaine de la santé.

Esculape Médias lui permet d’assouvir son désir de pouvoir suivre les mêmes personnes sur le long terme, de les accompagner sur leur traduction dans la durée et d’évoluer plus spécifiquement dans le domaine médical, un domaine qui le passionne.

Sans plus attendre, faites connaissance avec Dominique, découvrez son parcours et ses qualifications.

Le mot de Dominique

« Je suis heureux de rejoindre l’équipe d’Esculape et il convient que je me présente puisque nous serons appelés à travailler ensemble.

D’origine écossaise, ma famille a vécu dans les Hautes-Alpes française, où j’ai passé le bac français, avant de partir aux Etats-Unis où j’ai obtenu le « bac » américain à Berkeley High School.

J’ai fait mes études universitaires à Grenoble, jusqu’au Capes. L’année de ma maîtrise (l’ancien nom du Master, ça vous en dit long sur mon âge), j’ai été nommé à l’université de Londres, à Westfield College, pour enseigner le français à ses étudiants britanniques.

À mon retour, j’ai fondé une famille (4 enfants, tous partis du nid !) et passé 8 ans dans le secondaire, avant d’être nommé en tant qu’enseignant à l’université de Grenoble pour diriger le département d’anglais, poste que j’ai occupé pendant 30 ans. 

Ma nomination a été favorisée par le diplôme de traducteur interprète commercial, et une licence de français langue étrangère, estimée utile car l’université reçoit dans le cadre des échanges internationaux des étudiants de grande valeur scientifique mais qui sont handicapés par leur médiocre connaissance du français.

Je traduis tous type de documents, des articles de presse, des romans pour les éditions Saint-Augustin et Hatier, des sites web, des mémoires de thèse et des articles de recherches notamment dans le domaine scientifique et de la médecine. J’ai collaboré avec de grandes Universités françaises et étrangères comme l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, l’Université de Liège ou encore l’Ecole Polytechnique.

Plus spécifiquement dans le domaine scientifique et de la santé, j’ai collaboré avec Roche Diabetes Care France, l’Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé, l’Observatoire des Sciences et des techniques ou encore l’Agence Nationale de la Recherche, sans compter les médecins chercheurs, chirurgiens-dentistes et cardiologues.

J’ai également donné des cours à un chercheur de l’Armée, spécialiste des cellules nerveuses, qui avait besoin de s’exprimer avant et après ses interventions scientifiques en anglais général et de les rédiger en anglais. C’est sur sa recommandation que j’ai été contacté par AREION, une maison d’édition autour de la stratégie internationale et les armements avec qui j’ai collaboré pendant une dizaine d’années.

C’est donc avec plaisir que j’ai reçu l’appel de Nicolas, car si mes traductions me suffisaient quand j’étais pris par mes enseignements, je voudrais les développer maintenant que j’ai beaucoup plus de temps. Nicolas me faisait remarquer que je pourrais le passer à profiter de ma retraite, mais je ne suis pas doué pour l’oisiveté et le tourisme. Comme le disent les workaholics américains : « there’s no such fun like work (rien n’est plus agréable que de bosser) ! »

A bientôt,

Dominique »

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Contactez-nous